G
G
Général
Rechercher…
LES SERVICES D'APPUI AUX PORTAILS D'ORIENTATION PARCOURSUP ET AFFELNET
Propulsé par GitBook
Ce que changent la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel et le plan France Relance
La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel a profondément changé le paysage de la formation professionnelle et de l'apprentissage

Pour les apprentis

Prolongation à 6 mois du délai de signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise
Pour les jeunes entrant en formation entre le 1er août et le 31 décembre 2020, un délai de 6 mois leur est accordé pour trouver une entreprise avec laquelle signer un contrat d’apprentissage.
Ils peuvent ainsi rester en centre de formation des apprentis (CFA), sans contrat, pendant 6 mois (contre 3 mois avant). Durant cette période, le CFA est financé pour assurer son accueil.

Egalement :

Pour l’entreprise

Création d’une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis, jusqu’au niveau master et pour toutes les entreprises

Aide financière de :
    5 000 euros pour un apprenti de moins de 18 ans ;
    8 000 euros pour un apprenti majeur ; par contrat préparant à un diplôme jusqu’au master
Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021, cette aide sera versée :
    Aux entreprises de moins de 250 salariés sans condition ;
    Et aux entreprises de plus 250 salariés à la condition qu’elles s’engagent à atteindre le seuil de contrats d’apprentissage ou de contrats de professionnalisation dans leur effectif en 2021, selon des modalités définies pas décret (faute de quoi il faudra rembourser les sommes perçues.)
À noter : à l’issue de la première année d’exécution du contrat, les entreprises éligibles à l’aide unique pourront bénéficier de cette aide jusqu’à la fin du contrat.

Egalement :

    La possibilité pour les entreprises de créer leur propre CFA, amplifiant ainsi l’offre de formation -voir le guide d’information ;
    Une simplification du déplacement des alternants à l’étranger – dont les apprentis ; la mobilité est mieux sécurisée et bénéficie de nouvelles possibilités de financement - voir les guides d’information .

Sur le plan de la formation

    La libéralisation du marché à l’ensemble des organismes de formation qui souhaitent dispenser des actions de formation certifiantes par apprentissage et pour lesquelles un niveau de financement pour chaque contrat sera assuré ;
    Davantage de passerelles entre apprentissage et statut scolaire ou étudiant ;
    La création des « prépa-apprentissage » pour acquérir les savoir de base et les savoir-être professionnels ;
    L’objectif de 15 000 apprentis en "Erasmus pro" d’ici 2022.

Sur le plan de l’orientation

    La publication du taux d’insertion dans l’emploi et de réussite aux diplômes de tous les CFA et lycées professionnels, à venir ;
    La découverte des métiers, pour les collégiens et les lycéens organisée par les Régions.
Dernière mise à jour 5mo ago