G
G
Général
Rechercher…
Le service facilitant le processus administratif
Faciliter le dépôt, la gestion et la diffusion de besoins de recrutement en alternance
Le service de dépôt d'offres de La bonne alternance propose un formulaire qui facilite à la fois l'expression, la gestion et la diffusion d’un besoin de recrutement en alternance.
Ce service peut être utilisé par des employeurs, des opérateurs de compétences (OPCO) ou des chambres consulaires lors des collectes d'offres et par des centres de formation d'apprentis (CFA) qui souhaitent publier les offres de leurs entreprises partenaires pour gagner en visibilité et attirer des nouveaux profils vers leurs formations.
Vous souhaitez bénéficier du service ?

Le constat

Pour les TPE, PME et CFA interrogés, déposer une offre sur un jobboard représente :
  • Un coût en temps (offres longues à compléter, à suivre) ;
  • Un coût financier (jobboards payants) ;
  • Un coût de synchronisation (multiplicité des jobboards à solliciter).
En outre, ils nous font part de deux autres freins :
  • Leur méconnaissance des endroits où déposer des offres ;
  • Leur crainte que les jeunes en recherche d’une alternance ne soient pas sur les sites généraux.

La solution

Le service de dépôt d'offres de La bonne alternance vise à :
  • Faire émerger le marché caché de l’emploi, tant du côté des entreprises qui se contentent de bouche à oreille, que des CFA qui ne rendent pas visibles leurs partenariats avec des entreprises ;
  • Simplifier drastiquement l’expression d’un besoin en recrutement en apprentissage, en premier lieu pour les TPE/PME ;
  • Diffuser les besoins au plus près des candidats à l’apprentissage.
Son fonctionnement est simple :

Étape 1 - la création d’un nouveau formulaire :

L’employeur ou la personne en charge de collecter l’offre accède à un formulaire, sur lequel il lui faut remplir le SIRET, le nom de l’enseigne, son adresse et ses informations de contact.
Un mécanisme de vérification permet d’informer l’opérateur de compétences concerné (OPCO) qu’une entreprise de son giron a émis un besoin de recrutement. L’OPCO est invité à prendre contact avec l’entreprise pour l’accompagner dans ses démarches.

Étape 2 - l’ajout d’une offre :

L’employeur ou la personne en charge de collecter l’offre doit compléter le champ d’activité du recrutement. Une offre est ainsi automatiquement générée. La personne peut ajouter, mais ce n’est pas obligatoire, la date de début de la mission proposée et le niveau d’étude attendu.
Etape 3 (facultative) - mettre en relation l’entreprise avec des centres de formation à proximité :
L’entreprise peut, de manière facultative, faire connaître son besoin de recrutement auprès des CFA compétents de son territoire afin qu’on lui présente des candidats plus rapidement.

Étape 4 - la multi-diffusion instantanée de l’offre :

L’offre est immédiatement visible par des viviers de candidats, sur 1jeune 1solution, La bonne alternance, Parcoursup et d’autres plateformes.

Étape 5 - la gestion de l’offre :

La gestion de l’offre ne demande pas de temps à l’employeur ou à la personne en charge de collecter l’offre. Elle reste active pendant 4 semaines, sans qu’aucune action de sa part ne soit attendue. Un mail de rappel est envoyé une semaine avant la désactivation.
L’employeur ou la personne en charge de collecter l’offre peut ajouter de nouvelles offres, modifier ou clôturer les offres déjà déposées à tout moment, en suivant le lien envoyé dans le mail de confirmation.

Les bénéfices attendus

  1. 1.
    Optimiser le recueil des besoins de recrutement : l’objectif est d’intégrer le dépôt d'offres simplifié aux process des acteurs de l’apprentissage (entreprises, opérateurs de compétences, chambres consulaires, CFA, etc.) pour rendre l’expression des besoins en recrutement plus simple, plus opérationnel, plus efficace ;
  2. 2.
    Faire s’exprimer des besoins non visibles ou inexistants jusqu’à maintenant : l’objectif est de participer au développement du recours à l’apprentissage en offrant un standard simplifié et centralisant le dépôt d’offres et en mettant en lumière le marché caché (offres traitées par les CFA, offres diffusées uniquement par le bouche à oreille ou selon opportunités de recrutement direct,...) ;
  3. 3.
    Faciliter l’accompagnement des entreprises en les mettant en relation avec les CFA à proximité pour faciliter l’identification des candidats. Informer l’OPCO qui jouera aussi un rôle de facilitateur.

Copier le lien
Sommaire
Le constat
La solution
Les bénéfices attendus